Préparez-vous pour l’hiver !

L'hiver arrive à grands pas et il va être temps de préparer votre logement et votre jardin. Pour les plus chanceux qui disposent d'une cheminée, il est important de commander votre bois de chauffage en automne ou à la fin de l'été pour être sûr d'être approvisionné à temps. Une commande avant la saison froide vous garantit des prix attractifs et un stockage à votre rythme en fonction de vos disponibilités. Depuis quelques années, il est possible d'acheter des bûches compressées pour les cheminées et les poêles.

Quels sont les avantages des bûches compressées ?

Tout d'abord, la manutention et le stockage des bûches compressées sont beaucoup plus aisés. Elles sont livrées dans des cartons ce qui permet de les stocker dans un espace réduit et de manière plus rapide. Par ailleurs  les bûches compressées occasionnent beaucoup moins de saletés et aucun insecte ne rentre dans la maison en même temps que le bois. Enfin, les inserts sont moins noirs et les cendres sont réduites de moitié avec ces bûches, ce qui fait gagner du temps pour l'entretien quotidien. Les granulés comme les bûches compressées permettent de faire des économies sur le budget chauffage. En effet, ce sont des produits à haute performance énergique ce qui permet de réduire la consommation de bois de moitié. C'est un argument qui devrait convaincre bon nombre de Français par rapport à l'installation d'un poêle lors de la rénovation de leur logement. L'électricité et le fioul restent toujours aussi onéreux.  

Comment choisir ces bûches compressées ?

Le choix de vos bûches va dépendre de votre utilisation. Il existe des bûches de jour qui se consument beaucoup plus rapidement que les bûches de nuit, dont la consommation est lente pour durer toute la nuit. Les bûches de nuit peuvent également être utilisées en journée pour retrouver sa maison bien chaude au retour de la journée de travail. Il est important de faire attention à la taille de votre foyer par rapport aux tailles des bûches même si elles sécables sans difficulté.

Partagez l'article sur les réseaux

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *